Edouard d’Espalungue d’Arros : une riche carrière en tant qu’analyste financier

Edouard d’Espalungue d’Arros : une riche carrière en tant qu’analyste financier

Édouard d’Espalungue est un analyste financier, né le 21 septembre 1990. Sa carrière est très marquée par son passage chez Rothschild. Pourtant, ce diplômé du Queen’s University au Canada a poursuivi sa carrière dans le domaine financier.

Edouard d’Espalungue d’Arros : son parcours scolaire éclectique

Le parcours scolaire d’Édouard d’Espalungue d’Arros est marqué par une éducation anglo-saxonne. En effet, l’homme commence ses études universitaires aux États-Unis, à l’université d’UCLA en Californie en 2009. Son parcours concerne la diplomatie internationale et les affaires étrangères.

À son retour en France, il poursuit ses études à l’université d’Aix-Marseille où il obtient le diplôme de bachelor en Programmation, Économie et Management. En 2014, Edouard d’Espalungue d’Arros s’envole pour Chicago pour suivre un séminaire dirigé par le Pr Michael Gibbs. En 2017, il reçoit son diplôme de master en business international à l’université Queen’s au Canada.

Parallèlement à ses études, il commence sa carrière professionnelle en tant que journaliste dans le journal londonien « le Télégramme ». Il y travailla entre 2014 et 2016, l’année du Brexit.

La carrière de journaliste d’Édouard d’Espalungue d’Arros

Sa carrière de journaliste est marquée par ses nombreuses interviews de personnalités importantes. L’année de la sortie de l’Union européenne, ses reportages apportaient de réelles informations sur la situation nationale. Ses articles représentaient une occasion pour les lecteurs de s’informer. Cette année, il enchaina les interviews des personnalités politiques d’envergures, notamment des Premiers ministres anglais. Il a réalisé des entretiens avec Boris Johnson, Gordon Brown et Theresa May.

Pour un jeune journaliste, sa carrière commence de manière impressionnante. En effet, en 2016, il est accrédité pour suivre de près la campagne pour l’élection municipale à Londres. Cette élection opposait le conservateur Zac Goldsmith et le travailliste Sadiq Khan.

Un début fulgurant dans la finance chez le groupe Rothschild

Son entrée dans le monde de la finance commence en 2015. Cette année, il revient à Paris pour intégrer le groupe Rothschild, dans le département Asset Management. Cette institution est considérée comme un acteur incontournable dans l’asset management et la banque privée. Actuellement, le groupe bancaire est basé à Genève et est présent dans une quinzaine de pays, notamment en Europe.

Dans le groupe Rothschild, Edouard d’Espalungue est en charge de la recherche sur les actions européennes. Durant son passage dans ce groupe, il contribua massivement au développement des fonds « mid-caps ». Ce terme désigne une catégorie de sociétés dont la capitalisation boursière se situe entre 150 millions à 1 milliard d’euros. Un portefeuille boursier contient au maximum 20 % de mid caps pour être rentable. Après cette fonction, il occupe le poste d’assistant-gérant et prend en charge les fonds en obligations convertibles.

Edoaurd d’espalungue d’Arros débute sa carrière d’analyste chez KPMG

En 2016, il quitte le groupe Rothschild pour rejoindre Klinveld Peat Marwick Goerdeler ou KMPG en 2016. Il s’agit d’une société anglo-néerlandaise avec un vaste réseau. En effet, cette institution d’envergure mondiale possède des cabinets d’audit dans plus de 150 pays dans le monde. Actuellement, le groupe emploie plus de 227 000 salariés à travers le monde. Le réseau enregistre un chiffre d’affaires de 29,22 milliards en 2020.

Au sein de KPMG, il est mandaté aux services transactions. Dans ce poste, il est impliqué directement dans les transactions financières, notamment la vente des filiales du groupe comme la banque RBS. Il est aussi impliqué dans le succès des levées de fonds privées. Ces actions concernent surtout les secteurs technologiques et aéronautiques.

Il réalise les opérations de hauts de bilan pour le compte des fonds private equity. Ces opérations se définissent comme la participation dans les actions des sociétés non cotées en bourse. Le private equity permet de diversifier le patrimoine et procure des avantages fiscaux.

Ensuite, Édouard d’Espalungue est affecté au bureau de KPMG à Londres. À ce poste, il s’occupe de la gestion des activités de fusion et acquisition. Ce poste consiste à monter les dossiers et accompagner les entreprises lors de la négociation au cours d’une vente ou d’une fusion. Il travaille en étroite collaboration avec les autres équipes du Moyen-Orient et des États-Unis.

Il joue le rôle de conseiller dans la vente des actifs dans la sidérurgie. La vente des actifs est une opération financière en rapport avec la vente des biens d’une entreprise. Il participe aussi aux levées de capitaux des grands groupes internationaux. Dans cette optique, il accompagne les entreprises dans leur recherche de financement. Une levée de capitaux permet de trouver des financements d’une autre manière que dans les institutions de crédits.

Entre 2014 et 2017, Edouard d’Espalungue d’Arros fait carrière dans le domaine de la finance. Il est surtout spécialisé dans les transactions financières qui portent sur la vente des actifs, les levées de fonds et les opérations de fusions et d’acquisition. En 2020, après des années d’expérience dans le domaine financier, il crée sa propre entreprise. Il crée Digital finance grâce à des financements qui proviennent d’investisseurs institutionnels, qui sont essentiellement des Européens.

La création de Digital Finance

Les activités de Digital Finance se concentrent sur la gestion d’investissement digital. Ainsi, l’entreprise met à la disposition des utilisateurs une plateforme de gestion d’investissements et de fonds. Cette plateforme s’adresse aux investisseurs « retails » et institutionnels. Les investisseurs retails sont de petits investisseurs qui ne sont pas des professionnels. Ils participent au marché à travers des sommes moins importantes.

La plateforme met à la disposition des investisseurs un outil de gestion statistique à la pointe de l’innovation. Ces outils permettent de mieux gérer les informations et les données sur les marchés d’actifs numériques. Les investisseurs peuvent facilement investir dans des actifs numériques, qu’ils soient des amateurs ou des professionnels. Digital Finance propose une prestation à moindre coût avec des accompagnements sur mesure.

Edouard d’Espalungue d’Arros est également une personne active au niveau de la société. Il participe à travers des dons à la lutte contre le cancer du sein, l’éducation ou la pauvreté. Il collabore avec des associations comme Espérance banlieues, Europa Donna ou la Société Saint Vincent de Paul.

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.